Vous êtes victime d’un accident domestique

Les accidents de la vie privée sont ceux où aucun tiers n’est responsable : un conducteur qui subit un accident sans qu’un autre véhicule soit impliqué, une personne qui tombe dans l’escalier à son domicile, une personne qui se blesse lors de la pratique d’un sport…

Nous sommes protégés par l’assurance du tiers, responsable d’un accident dont nous sommes victimes.

Mais il n’en est pas de même s’il n’y a aucun tiers responsable.

C’est pourquoi il peut être nécessaire d’avoir souscrit une garantie des accidents de la vie auprès d’un assureur afin de se protéger des accidents de la vie privée ou de la vie courante.

Les garanties sont d’ordre forfaitaires ou indemnitaires.

Ces conventions vous permettent d’être indemnisé dans la limite du contrat et couvre très souvent les conséquences d’accidents médicaux.

Attention : la plupart des contrats ne prévoient une indemnisation qu’au delà de 5% de déficit permanent.

Dans le cas des déficits peu importants, par exemple dans les limites de 5%, le médecin mandaté par l’assureur aura souvent tendance à fixer, comme par hasard, le taux à 5%.

C’est pourquoi il ne faudra pas hésiter à saisir le juge pour voir nommer un expert judiciaire si vous estimez que le taux retenu est anormalement bas. Votre avocat vous guidera.

Toutefois il n’est que conseillé de souscrire à ce type de contrat qui prévoit une garantie lorsque l’assuré se blesse tout seul (bricolage à son domicile) et qui très souvent couve aussi la famille de l’assuré.

Avocat accident domestique Valence Drome